Certificat de maladie, de certificat de retour au travail, de recommandation de télétravail ou d’école à la maison et d’exemption au port du masque

En règle générale, l’Administration des services de santé et des services sociaux des TNO (ASTNO) ne délivrera pas de certificat de maladie, de certificat de retour au travail, de recommandation de télétravail ou d’école à la maison ni d’exemption au port du masque. Ces demandes alourdissent inutilement le système de santé alors qu’il suffit que les particuliers et les organisations se consultent pour parvenir à un arrangement raisonnable.

Certificat de maladie

L’ASTNO ne délivre pas ce type de certificat dans la plupart des cas. Vous pouvez présenter cette lettre à votre employeur s’il y a lieu : Lettre de l’ASTNO concernant les certificats de maladie et de retour au travail

Les employeurs doivent appuyer les efforts du service de la santé publique en permettant aux employés qui sont malades de rester chez eux, ainsi qu’en laissant les employés revenant de voyage s’isoler selon les consignes de l’administratrice en chef de la santé publique des Territoires du Nord-Ouest (TNO). Ceci reste valable à la fois dans le contexte de la COVID-19 et en dehors de celui-ci.

Certificat de retour au travail ou à l’école

Si on vous évalue pour savoir si vous devez passer un test de dépistage de la COVID-19, on vous remettra un formulaire d’évaluation indiquant ce qui suit :

  • Il confirme que vous avez subi une évaluation médicale;
  • Il confirme que vous avez besoin de passer un test de dépistage de la COVID-19 ou non;
  • Il contient des conseils sur l’isolement en fonction des conclusions de votre évaluation.

Vous pouvez décider de présenter ce formulaire à votre employeur ou à votre école pour prouver qu’une évaluation a été faite et que vous êtes en mesure de retourner au travail ou à l’école en fonction des conseils fournis par le professionnel de la santé que vous avez consulté.

Recommandation de télétravail ou d’école à la maison

En règle générale, l’ASTNO ne délivre pas de recommandation de télétravail ou d’école à la maison pour les personnes qui souhaitent bénéficier de ce type d’arrangement. Si vous avez une maladie grave qui vous fait courir un risque élevé de subir de graves complications si vous contractez la COVID-19, vous devez négocier avec votre employeur ou votre école pour parvenir à un arrangement raisonnable en fonction de votre situation.

L’ASTNO encourage par ailleurs l’ensemble des employeurs et des écoles à optimiser les mesures de précaution qui permettent de prévenir l’infection autant que possible et conformément aux consignes de la Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs (CSTIT) et de l’administratrice en chef de la santé publique.

Il est possible qu’à l’occasion un particulier ait besoin de la confirmation d’un diagnostic médical aux fins d’emploi. Ce processus prend du temps; toutefois, si vous pensez que vous avez besoin de ce document, veuillez vous adresser à votre employeur et à votre professionnel de la santé.

Exemption au port du masque

L’ASTNO est d’avis que le port du masque est sécuritaire pour la quasi-totalité des gens. Nous savons toutefois que dans des cas très rares, une exemption au port du masque est appropriée, notamment dans les situations suivantes :

  • Les enfants de moins de deux ans.
  • Les personnes atteintes d’une forme grave de démence, d’un retard développemental ou cognitif, ou les personnes pour lesquelles le port du masque serait source d’une grande agitation ou détresse.
  • Les personnes présentant un problème de peau grave, pour lesquelles le port du masque entraînerait un risque accru de complications.
  • Les personnes ayant reçu un diagnostic de trouble psychiatrique (p. ex., trouble de stress post-traumatique lié à un couvre-visage ou agoraphobie grave), et qui ne répondent pas aux thérapies de désensibilisation ou autres.
  • Les personnes présentant un trouble de santé qui les empêche de mettre et d’enlever un masque.

Dans nos locaux, le personnel, les visiteurs et les patients sont tenus de porter un masque. 

Nous ne refuserons pas de servir un patient qui ne porte pas de masque, mais nous soulignons que le port du masque constitue une intervention raisonnable qui ajoute un niveau de protection pour tout le monde. Ce geste est particulièrement important dans les établissements de santé où peuvent être présentes des personnes vulnérables ou dont le système immunitaire est affaibli. Dans l’éventualité où un visiteur refuserait de porter le masque, il pourra indiquer qu’il entre dans l’une des catégories exemptées ci-dessus. Dans la négative, l’entrée dans l’établissement pourra lui être refusée.