AVIS PUBLIC : Les services d’accouchement de l’Hôpital régional d’Inuvik demeurent réduits à des services d’urgence jusqu’au 22 janvier

Avis public

(Inuvik, le 15 janvier 2024) – L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) annonce la prolongation de la suspension temporaire des services réguliers (planifiés) de travail et d’accouchement à l’Hôpital régional d’Inuvik. Initialement mise en place du 11 au 14 janvier, cette réduction de services est prolongée jusqu’au 22 janvier. Pendant cette période, seuls les services d’évaluation et d’accouchement d’urgence seront disponibles. Cette réduction de services est liée à une diminution significative, temporaire, soudaine et inattendue du personnel infirmier autorisé spécialisé en obstétrique.

Nous communiquerons avec les personnes qui prévoyaient d’accoucher à Inuvik et qui en sont à 36 semaines de grossesse ou plus; il est fortement recommandé qu’elles reçoivent leurs soins à Yellowknife. Dans certains cas, après discussion avec un clinicien, les personnes peuvent être prises en charge dans la collectivité jusqu’à 37 semaines de grossesse. Les personnes qui en seront à moins de 36 semaines de grossesse avant le 22 janvier ne devraient pas être touchées pour le moment.

L’Hôpital régional d’Inuvik continuera d’assurer les soins d’urgence pour le travail et l’accouchement pendant la réduction des services. Les évaluations et les soins prénataux et postnataux se poursuivront. Toute personne enceinte qui a besoin d’une évaluation ou dont le travail a commencé doit se présenter au Service des urgences de l’Hôpital régional d’Inuvik pour y recevoir des soins.

Les efforts déployés pour améliorer la dotation en personnel ont porté leurs fruits, mais pas encore au point de permettre la reprise de l’ensemble des services. Pour en savoir plus sur cette réduction de services, voir l’avis d’origine ici.