Les services de travail et d’accouchement seront temporairement réduits à un service d’urgence seulement à l’Hôpital territorial Stanton

Yellowknife, le 22 novembre 2021 – L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) suspendra temporairement les services réguliers (planifiés) de travail et d’accouchement à l’Hôpital territorial Stanton et passera à un service d’urgence seulement. Par conséquent, toutes les personnes qui doivent accoucher à Yellowknife entre le 10 décembre 2021 et le 21 février 2022 verront leurs soins transférés à Edmonton. Confronté à des problèmes de dotation en personnel, notamment pour les soins infirmiers, Stanton ne sera pas en mesure d’affecter un personnel adéquat aux services de naissance et donc d’exploiter ces derniers pleinement et de façon sécuritaire.

Stanton conservera les services de travail et d’accouchement d’urgence pendant cette suspension; toutefois, l’hôpital ne sera pas en mesure de fournir des services de naissance en dehors des situations d’urgence.

Ce changement aura des répercussions différentes selon l’endroit où se trouve la personne devant accoucher. Notamment :

  • Les accouchements prévus à Inuvik ne sont pas touchés.
  • Les accouchements assistés par une sage-femme à Fort Smith ne sont pas touchés.
  • Les services offerts à Hay River ne sont pas touchés.
  • Les personnes des collectivités situées à l’extérieur de Yellowknife qui se rendraient normalement à Yellowknife pour accoucher devront se rendre à Edmonton.
  • Les personnes de Yellowknife qui accoucheraient normalement dans leur collectivité de résidence se rendront également à Edmonton.

Les personnes concernées connues seront toutes mises au courant de la situation progressivement à compter de ce matin. On communiquera avec chaque personne par téléphone; chacune d’entre elles aura l’occasion de poser des questions et pourra demander des informations supplémentaires. Les personnes dont la date d’accouchement est le 10 décembre ou peu de temps après sont mises au courant en priorité.

En général, les personnes enceintes qui vont accoucher dans une collectivité autre que leur collectivité d’origine se déplacent avant ou pendant leur 37e semaine de grossesse. Cela signifie que les personnes passent entre 3 et 5 semaines en moyenne à l’endroit où elles accoucheront. Toutes les personnes concernées bénéficieront d’une assistance de déplacement pour raisons médicales. Il se peut également que les personnes bénéficient d’autres assurances qui prévoient des indemnités de déplacement pour raisons médicales. L’ASTNO aidera les personnes concernées à déterminer leurs besoins liés aux déplacements et les services auxquels elles sont admissibles.

L’ASTNO a mis sur pied une équipe dédiée aux personnes touchées chargée de déterminer les mesures de soutien nécessaires et d’assurer une collaboration fluide entre les systèmes afin d’offrir plus de soutien, ce qui permettra d’alléger le fardeau occasionné par ce changement, dans la mesure du possible.

La norme de soins pour le travail et l’accouchement est un ratio d’un infirmier par patient pendant le travail. Les niveaux de dotation en personnel à Stanton continuent de fluctuer, et le recrutement reste difficile. Des efforts ont été et sont encore déployés pour recruter, retenir ou former à l’interne des infirmiers spécialisés en obstétrique. Toutes les provinces et tous les territoires souffrent d’une pénurie d’infirmiers et connaissent une forte demande d’infirmiers; cette situation est plus urgente dans les domaines où des compétences et une formation spécialisées sont requises, comme en obstétrique.

La durée de la réduction des services sera réévaluée sur une base continue, et les services seront rétablis plus tôt si possible, ou seront retardés davantage si la dotation en personnel ne s’améliore pas.

Citation

« Il est primordial pour l’Hôpital Stanton et pour l’ASTNO de garantir la sécurité des patients et la qualité de nos services. Il s’agit de circonstances et de décisions difficiles, et nous compatissons avec toutes les personnes dont le plan de naissance se trouve modifié, mais nous souhaitons qu’elles sachent que cette décision est entièrement motivée par leur sécurité et celle de leur nouveau-né. »

- Kimberly Riles, chef de la direction de l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest

 

Faits en bref

  • En 2019-2020, 581 bébés sont nés aux TNO, dont 540 à l’Hôpital territorial Stanton.
  • La suspension des services d’accouchement réguliers à Stanton aura un impact sur les personnes dont la date d’accouchement se situe entre le 10 décembre 2021 et le 21 février 2022 et qui auraient normalement accouché à Yellowknife.
  • Le Service d’obstétrique doit fournir des services 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 aux résidents de partout aux TNO. Pour des niveaux de dotation sûrs, Stanton aurait deux quarts de travail par jour, chaque quart étant composé de trois infirmiers ayant une formation et des compétences spécialisées en travail et accouchement ou en obstétrique. La norme de soins est un ratio d’un infirmier par patient pendant le travail et l’accouchement. Les niveaux de dotation actuels ne permettent pas de garantir le respect de ces ratios ni d’assurer la capacité de pointe nécessaire au fonctionnement sécuritaire d’un service d’obstétrique en période de forte demande.
  • La capacité existante sera maintenue afin de pouvoir fournir des soins obstétricaux d’urgence.
  • Stanton a déjà transféré ses services d’accouchement une fois dans le passé, en 2002, en raison d’une pénurie de personnel.
  • Les résidents de presque toutes les collectivités des TNO doivent se déplacer pour obtenir des services d’accouchement et sont tenus de passer du temps dans la collectivité où ils accouchent avant et après leur accouchement.
  • Toutes les personnes qui donnent naissance ont droit à un accompagnant non médical pendant leur voyage.

Personne-ressource pour les médias

David Maguire
Gestionnaire des communications
Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest
Tél. : 867-767-9107, poste 40150
Courriel : david_maguire@gov.nt.ca