Mises à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19)

Restrictions et procédures concernant les visites durant la pandémie de COVID-19

La sécurité des patients, des clients et des résidents est au cœur de nos priorités pour toutes les interactions qui ont lieu dans les établissements de l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO). Afin de protéger notre population la plus vulnérable, des mesures de prévention et de détection précoces doivent être mises en place quand des visiteurs entrent dans les établissements de santé pendant la pandémie de COVID-19.

  • Les patients, clients et résidents dans les établissements de santé sont souvent très vulnérables; ainsi, nous encourageons fortement les visiteurs à être entièrement vaccinés avant de rendre visite à un résident d’un établissement de santé. Les visiteurs et les accompagnateurs qui sont symptomatiques ne seront pas autorisés à entrer dans un établissement de santé. Les patients symptomatiques ayant rendez-vous doivent appeler avant de se présenter dans l’établissement pour savoir s’ils doivent tout de même se présenter au rendez-vous ou le reporter.
  • Les visiteurs qui sont en auto-isolement ne seront pas autorisés à entrer dans un établissement de santé. Les personnes en auto-isolement qui souhaitent rendre visite à quelqu’un à l’hôpital doivent soumettre une demande d’exemption, obtenir l’autorisation et respecter toutes les exigences applicables.  
  • Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas autorisés à rendre visite à un patient. Tous les enfants peuvent entrer dans un établissement de santé quand ils ont besoin de soins médicaux. La décision de ne pas autoriser les visites aux enfants de moins de 12 ans est basée sur les règles de vaccination. En effet, les enfants de moins de 12 ans ne sont pas admissibles au vaccin contre la COVID-19; ils sont donc plus à risque de contracter le virus de la COVID-19 ou de le transmettre aux patients vulnérables lorsqu’ils leur rendent visite dans les établissements de soins. Des exceptions peuvent être accordées pour les personnes en soins palliatifs.
  • Toutes les personnes de soutien et tous les visiteurs désignés doivent respecter les directives de santé publique : porter un masque en tout temps, se laver les mains, maintenir l’éloignement physique et répondre à un questionnaire de dépistage complet avant d’entrer dans l’établissement.
  • Les personnes de soutien et les visiteurs désignés ne doivent pas se rendre à l’hôpital s’ils présentent des symptômes de la COVID-19, s’ils ont été en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19 ou s’ils attendent les résultats d’un test de dépistage de la COVID-19, sauf s’ils ont reçu une exemption et ont été autorisés par le chef des opérations ou le directeur médical à rendre visite à une personne à l’hôpital.
  • Les personnes de soutien et les visiteurs vaccinés sont également tenus de respecter les mesures de santé publique : maintenir l’éloignement physique, porter un masque, s’isoler et répondre aux questions de dépistage avant d’entrer dans l’établissement.
  • Un membre du personnel de l’hôpital Stanton fournira une lettre aux visiteurs désignés qu’ils devront présenter au préposé du poste de contrôle à leur arrivée.

Personnes de soutien et visiteurs désignés

L’identité des visiteurs doit être signalée d’avance par le patient et ceux-ci doivent être asymptomatiques et respecter les protocoles de dépistage mis en place. Nous encourageons les patients et les visiteurs désignés à prendre des dispositions pour faire garder leurs enfants si ces derniers ne reçoivent pas de soins ou de services pour éviter de les amener à l’hôpital.

Les visiteurs désignés peuvent apporter de la nourriture, des cadeaux et d’autres effets personnels aux patients hospitalisés. Veuillez consulter le personnel du service pour connaître les règles concernant les choses que vous pouvez apporter à l’hôpital.

  • Ils doivent avoir plus de 12 ans.
  • On les encourage fortement à être entièrement vaccinés.
  • Le patient les a désignés comme étant des soutiens indispensables et il souhaite qu’ils prennent part à ses soins de santé (p. ex., membres de la famille, amis proches ou aidants naturels ou embauchés).
  • Ils doivent participer à la planification des soins autant que le patient (ou son représentant) le demande.
  • Ils doivent être physiquement et mentalement capables d’aider le patient et le personnel à prodiguer des soins au patient.
  • Ils ne doivent pas être un contact étroit avec une personne ayant la COVID-19 (cas possible ou confirmé).
  • Ils ne doivent pas être en isolement ou en quarantaine pour quelque raison que ce soit, notamment pour une infection à la COVID-19 probable ou confirmée, à moins d’avoir reçu une exemption écrite du chef des opérations ou du directeur médical (voir la section ci-dessous sur les exemptions).

L’ASTNO reconnaît l’importance des pratiques et des protocoles autochtones traditionnels et encourage la participation du personnel du Programme de mieux-être autochtone dans la mesure du possible.

Elle reconnaît également l’importance des aînés, de leurs aidants, des gardiens du savoir traditionnel autochtone et des autres membres des services pastoraux. À la demande des patients, clients ou résidents, ces personnes peuvent leur rendre visite à la fin de leur vie, car elles font, en soi, partie de leur équipe de soins; par conséquent, elles ne sont pas comptabilisées dans le nombre total de visiteurs désignés. Elles sont tenues de répondre aux questions de dépistage à leur entrée dans l’établissement, d’être asymptomatiques et de respecter toutes les autres consignes sur l’éloignement physique et l’équipement de protection individuelle au besoin.

Les doulas, l’avocat d’un patient pour un rendez-vous pris et les travailleurs sociaux (p. ex. des services à l’enfance et à la famille) ne font pas partie des visiteurs désignés; aucune exemption n’est donc requise pour eux.

Responsabilités des personnes de soutien et des visiteurs désignés :

  • Ne pas se présenter dans un établissement si vous êtes malade.
  • Répondre aux questions de dépistage de la COVID-19 avant d’entrer dans l’établissement.
  • Porter un masque en tout temps.
  • Se laver les mains à l’entrée et à la sortie des installations, des toilettes et de la chambre du patient.
  • Pratiquer l’éloignement physique avec les personnes qui ne font pas partie de leur ménage immédiat.
  • Réduire au minimum les déplacements dans l’établissement, sauf arrangement contraire avec l’équipe de santé du patient et seulement si le port du masque et l’éloignement physique des personnes qui ne font pas partie de la famille immédiate peuvent être maintenus.
  • Ne pas partager de nourriture ou de boissons avec le patient ou d’autres personnes.

Visite aux services de soins de longue durée

La limite d’admission de visiteurs dans les services de soins de courte durée, y compris les services d’obstétrique et de pédiatrie, est maintenant de deux hôtes par visite. L’identité des visiteurs doit être signalée d’avance par le patient et ceux-ci doivent respecter les protocoles de dépistage du centre. Concrètement, si vous êtes soigné(e) dans un service de soins de courte durée pendant plusieurs jours, vous pouvez désigner deux personnes importantes ou proches qui pourront vous rendre visite, attendu que ces personnes suivent le processus de dépistage.

Visite aux services ambulatoires

En ce qui concerne les services ambulatoires, une seule personne est autorisée par visite, à l’exception des patients de pédiatrie qui peuvent avoir deux visiteurs. Par exemple, si vous devez passer une échographie pour votre grossesse, vous pourrez maintenant être accompagnée de votre partenaire ou d’une autre personne lors de cette visite à notre laboratoire du service ambulatoire et clinique d’imagerie diagnostique; s’il s’agit d’un jeune, il pourra être accompagné de ses deux parents ou tuteurs.

Visite aux services de soins palliatifs

Les visites aux services de soins palliatifs sont limitées à deux personnes à tout moment. Les visiteurs qui ont voyagé et souhaitent rendre visite à un proche en soins palliatifs devront se procurer une exemption à l’auto-isolement auprès du bureau de l’administrateur en chef de la santé publique, et devront suivre un plan de contrôle des infections lors de leur visite.
Demandez à parler au gestionnaire de votre service de soins pour savoir comment vous procurer une exemption pour une visite.

Service des urgences

Les patients se présentant aux urgences peuvent être accompagnés d’une personne si sa présence est nécessaire pour s’occuper du patient. Les personnes âgées, les enfants de 18 ans et moins et les patients à mobilité ou à fonction cognitive réduites pourront être accompagnés par leur personne de confiance désignée dans le service des urgences. Les enfants de 18 ans et moins peuvent avoir deux personnes de soutien désignées, si nécessaire.

Les patients et leurs visiteurs doivent maintenir un éloignement physique d’au moins deux mètres avec les autres personnes lorsqu’ils se trouvent dans la salle d’attente ou dans le service des urgences et respecter scrupuleusement les consignes en vigueur dans l’établissement comme le nettoyage des mains et le port du masque ou d’autres mesures de précaution établies par le responsable du service.

Les personnes à charge actuellement atteintes de la COVID-19 (ou qui ne sont pas encore entièrement rétablies) peuvent être accompagnées, au besoin, par une personne de soutien désignée pour leur venir en aide.

Les personnes de soutien doivent pouvoir maintenir une distance physique avec toute personne ne faisant pas partie de leur ménage immédiat. La personne de soutien doit être disposée à s’auto-isoler conformément aux lignes directrices en matière de prévention et de contrôle des infections si une exposition se produit, selon la détermination du programme de prévention et de contrôle des infections.

Pour les patients pédiatriques, deux personnes de soutien peuvent être désignées et peuvent être présentes avec le patient en même temps.

Visites au Service d’obstétrique

Les patients se présentant au service d’obstétrique peuvent être accompagnés d’une personne. La présence d’un deuxième visiteur désigné sera prise en considération si la première personne de soutien n’est pas l’un des parents ou tuteurs du nourrisson. Une doula fait partie de l’équipe de soins et n’est pas considérée comme un visiteur.

Les patients et leurs visiteurs doivent maintenir un éloignement physique d’au moins deux mètres avec les autres personnes du service d’obstétrique et respecter scrupuleusement les consignes en vigueur dans l’établissement.

Il peut être nécessaire d’effectuer des tests de dépistage de la COVID-19 pour fournir des conseils sur l’isolement à la personne de soutien désignée.

Les patients actuellement atteints de la COVID-19 (ou qui ne sont pas encore entièrement rétablis) peuvent être accompagnés par une personne de soutien désignée.

La personne de soutien doit être disposée à s’auto-isoler conformément aux lignes directrices en matière de prévention et de contrôle des infections si une exposition se produit, selon la détermination du programme de prévention et de contrôle des infections.

Contrôles et visiteurs pendant la pandémie de COVID-19

En réponse à la pandémie de COVID-19, l’ASTNO continue d’adapter ses services. Nous nous efforçons de réduire le risque de propagation et d’exposition pour notre personnel et le public, et avons mis en place les mesures suivantes :

  • Toute personne qui se présente à un établissement de soins devra répondre à des questions de dépistage des symptômes de la grippe et sur ses voyages. À votre arrivée dans un établissement, on vous posera d’abord des questions concernant votre état de santé actuel et tout voyage à l’intérieur du Canada et à l’étranger. Ce processus de dépistage s’appliquera à toute personne sollicitant des soins de santé, ainsi qu’aux visiteurs.
  • Tout visiteur qui présente des symptômes semblables à ceux de la grippe (toux, fièvre, difficultés respiratoires) se verra refuser l’accès à l’établissement pour une visite.
  • Depuis le 14 septembre 2020, le port du masque est obligatoire dans tous les établissements et bureaux des administrations des services de santé et des services sociaux des TNO. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Évitez de vous rendre dans un établissement de santé, sauf en cas de nécessité. Si vous avez besoin de soins ou de services et que vous présentez des symptômes semblables à ceux de la grippe, téléphonez avant de vous présenter dans l’établissement. Si vous rendez visite à un membre de la famille ou à un ami, n’oubliez pas que ces mesures sont prises pour protéger nos patients et notre personnel.

Dans certains établissements, comme ceux de soins de longue durée, nous prendrons la température des visiteurs et mettrons en place des mesures de dépistage supplémentaires.

Exemptions pour les visites

Si vous croyez avoir besoin d’une exemption pour une visite, parlez-en à votre professionnel de la santé, qui vous dira quel processus suivre.

Effets personnels des patients, cadeaux, nourriture et fleurs

Les visiteurs désignés peuvent apporter aux patients certains effets personnels (p. ex., appareils électroniques, câbles de recharge, articles de toilette, chaussures confortables et vêtements dans un contenant propre). Les articles doivent être nettoyés au besoin avant d’être apportés sur le site. Les visiteurs désignés doivent vérifier auprès du service concerné avant d’apporter des cadeaux, de la nourriture ou des fleurs pour confirmer ce qui est approprié et pour savoir comment apporter les articles de façon sécuritaire.

Les livraisons de nourriture, de cadeaux et d’autres effets personnels seront reçues par le personnel du dépistage aux entrées de l’hôpital. L’hôpital Stanton ne peut pas garantir les délais de livraison de ces articles, car cela dépend de la disponibilité du personnel. Les articles déposés pour la livraison doivent être dans un emballage propre qui peut être désinfecté.