Options nordiques pour les femmes (NOW)

À quoi s’attendre

Premier rendez-vous

Lorsque nous vous rappellerons, nous fixerons une date, une heure et un lieu de rendez-vous, en plus de vous donner des instructions.

Un médecin fera une échographie pour déterminer l’avancement de la grossesse. N’urinez pas une heure avant votre rendez-vous, car cela pourrait interférer avec l’échographie. En attendant de voir le médecin, nous pourrions vous demander de remplir un court questionnaire pour que nous puissions mieux vous aider.

Le médecin vous informera des options qui s’offrent à vous. Si vous décidez de procéder à un avortement, le médecin vous expliquera quel type d’avortement est le plus approprié pour vous et répondra à toutes vos questions. Le médecin vous posera également des questions sur votre santé et vous demandera quels médicaments vous prenez et quelles sont vos allergies.

Ensuite, vous rencontrerez l’infirmière praticienne qui vous fournira des services de counseling et vous aidera à prendre une décision. Si vous choisissez de poursuivre la grossesse, elle vous proposera de prendre des rendez-vous pour les échographies et les soins prénataux. Si vous choisissez l’adoption, elle vous orientera vers les ressources appropriées. Si vous choisissez l’avortement, elle vous informera sur les moyens de contraception que vous pourrez utiliser après l’intervention.

Vous pourriez devoir prendre des antibiotiques si vous avez récemment contracté une infection ou si vous n’avez pas passé de tests de dépistage des infections transmises sexuellement.

Si vous choisissez de procéder à un avortement chirurgical, nous fixerons un rendez-vous pour le lendemain et nous vous préciserons le moment où vous devrez arrêter de manger.

Communiquez avec nous pour prendre rendez-vous.

Avortement médicamenteux 

Interruption médicale de la grossesse renseignements (PDF)

Médicale de la grossesse renseignements directives (PDF)

Comme l’indique son nom, l’avortement médicamenteux permet de provoquer un avortement à l’aide de médicaments et non d’une intervention chirurgicale. Il est possible de procéder à ce type d’avortement jusqu’à neuf semaines après le premier jour des dernières règles. Toutefois, il faudra sans doute confirmer l’avancement de votre grossesse par échographie lors de la visite initiale.

L’avortement prend d’une à trois semaines pour se réaliser complètement avec cette méthode. Le taux de réussite est de 95 %. Dans 5 % des cas, un avortement chirurgical sera nécessaire.

Si vous choisissez ce type d’avortement, vous devrez vous rendre à plusieurs rendez-vous pendant une période de 2 à 3 semaines. Vous devrez éviter d’avoir des relations sexuelles et de consommer de l’alcool pendant 14 jours.

Lors de votre visite initiale, si vous et votre médecin déterminez que l’avortement médicamenteux est la meilleure option pour vous, il effectuera une analyse de sang et vous prescrira du Mifegymiso et des analgésiques. Vous les récupérerez à la pharmacie.

Le Mifegymiso contient deux médicaments : de la mifepristone et du misoprostol. La mifepristone bloque la production de progestérone, une hormone essentielle à la grossesse. Le misoprostol (que vous prendrez après la mifepristone) entraîne, d’abord, l’assouplissement et la dilatation du col de l’utérus et, ensuite, la contraction de l’utérus, ce qui provoque l’expulsion des tissus de grossesse de l’utérus.
Vous et votre médecin discuterez du meilleur moment pour prendre la mifépristone.

Deux jours plus tard, vous prendrez le misoprostol par voie vaginale ou orale (en le laissant dissoudre dans le creux de la joue).

Une semaine après le premier rendez-vous, vous reverrez le médecin pour faire une analyse de sang et, possiblement, passer une échographie pour vérifier si l’avortement a réussi. Si l’avortement a réussi, tout est terminé, mais si le fœtus est toujours là, voici les possibilités : attendre une semaine de plus, reprendre une autre pilule de misoprostol ou subir un avortement chirurgical. Un suivi supplémentaire sera effectué à ce moment-là.

Avortement chirurgical

Si vous choisissez de recourir à un avortement chirurgical, vous reviendrez le lendemain à l’endroit où vous avez passé une échographie et discuté avec l’infirmière praticienne.

Vous passerez quelques heures sur place, même si l’intervention en soine prend que 10 à 20 minutes. Beaucoup de femmes apportent de la musique pour se détendre.

S’il s’agit de votre première grossesse ou si vos règles ont eu lieu il y a plus de 12 semaines, nous pourrions vous demander de prendre un médicament, le misoprostol, avant l’avortement. Le misoprostol provoque l’assouplissement et la dilatation du col de l’utérus. Vous pouvez le prendre par voie vaginale ou orale (en le laissant dissoudre dans le creux de la joue). Dès que vous prenez ce médicament, il n’y a pas de retour en arrière.

Nous vous donnerons aussi de l’Ativan (sous forme orale, dissolution sous la langue), un médicament qui vous aidera à vous détendre, ainsi qu’un anti-inflammatoire pour réduire les crampes.

L’intervention aura lieu dans la même salle que celle de l’échographie. Un médecin et une infirmière praticienne vous accompagneront. L’infirmière praticienne vous donnera des médicaments pour vous relaxer et réduire la douleur par intraveineuse. Vous ne serez pas anesthésiée, car il est plus sécuritaire de demeurer conscient durant l’intervention. De cette façon, vous pourrez dire à l’infirmière praticienne si vous ressentez de l’anxiété ou de la douleur, et elle pourra ajuster la dose de médicament.

Le médecin déterminera la taille et la position de votre utérus en insérant un doigt ganté dans votre vagin et en posant son autre main sur le bas de votre ventre.

Il insérera ensuite un spéculum dans votre vagin, comme lorsque vous passez un test Pap.

Le col de l’utérus sera insensibilisé par injection d’un anesthésique local (xylocaine). Vous pourriez ressentir un pincement ou des crampes.
Le médecin ouvrira doucement (dilatera) le col de l’utérus pour avoir accès à l’utérus. Vous pourriez ressentir une pression légère ou des crampes.
Une fois le col dilaté, le médecin aspirera les tissus de grossesse de l’utérus au moyen d’un tube raccordé à une pompe aspirante. Vous pourriez ressentir des crampes légères ou importantes lorsque l’utérus se contractera et se rétractera. Vous pourriez également entendre un bruit de succion.

Le médecin procédera au curetage de l’utérus pour s’assurer que tous les tissus de grossesse de l’utérus sont retirés et aspirera une dernière fois. En règle générale, un avortement chirurgical dure environ dix minutes.

Nous vous ramènerons ensuite à la salle de repos où vous pourrez manger et boire. Vous ne serez pas en état de conduire pendant 24 heures après l’intervention; alors, demandez à quelqu’un de vous raccompagner.

La nuit précédant un avortement chirurgical

  • Après minuit, vous ne pouvez ni manger ni boire, sauf des boissons claires comme de l’eau, du jus de pomme ou du soda au gingembre (jusqu’à quatre heures avant l’avortement).
  • Ne buvez pas d’alcool la veille de l’avortement.
  • Apportez des vêtements confortables et amples à porter après l’intervention, y compris une culotte confortable. Comme vous devrez utiliser une serviette hygiénique, il est déconseillé de porter un string qui serait inconfortable.
  • Vous ne serez pas en état de conduire pendant 24 heures après l’intervention; alors, demandez à quelqu’un de vous raccompagner.
  • Si, après le premier rendez-vous, vous changez d’idée et décidez de ne pas subir un avortement, communiquez avec nous au 867-873-5710 (1-888-873-5710 si vous appelez depuis l’extérieur de Yellowknife).

Communiquez avec nous pour prendre rendez-vous.