Services d’accouchement

Dernière mise à jour le 15 javier 2022 (consultez les mises à jour ultérieures).

Toute personne qui prévoyait d’accoucher à Yellowknife et dont la date prévue d’accouchement se situe entre le 10 décembre 2021 et le 21 février 2022 devra se rendre à l’extérieur de Yellowknife pour accoucher. Veuillez envoyer toute demande de renseignements ou question à nthssafeedback@gov.nt.ca

Des soins et services spécialisés seront offerts à Edmonton à l’intention des futurs parents touchés par ce changement. Les options d’accouchement proposées par d’autres établissements aux TNO pourraient être limitées en fonction de leur capacité et des besoins particuliers de chacun; chaque situation sera donc examinée au cas par cas. Les parents peuvent opter pour un établissement situé à l’extérieur des TNO et ailleurs qu’à Edmonton, mais ils devront trouver leur professionnel de la santé par leurs propres moyens.

Les services d’accouchement proposés par les établissements d’Inuvik, de Hay River et de Fort Smith ne sont pas touchés pour le moment.

Dans la plupart des cas, le transport des futurs parents sera organisé pendant ou avant la 37e semaine de grossesse. Vous trouverez des renseignements importants sur les déplacements et les formalités afférentes dans les sections qui leur sont consacrées sur cette page Web. Les procédures relatives aux déplacements pour raisons médicales seront gérées directement par le Programme d’aide aux déplacements pour raisons médicales.

La durée du séjour dépendra de l’évolution de la grossesse. Les futurs parents peuvent s’attendre à passer environ 3 à 5 semaines à Edmonton, mais leur séjour pourrait être plus ou moins long.

Les personnes qui accouchent peuvent accéder à de nombreuses ressources à Edmonton pour assurer la santé et le bien-être des futurs parents ainsi que ceux de leur bébé.

Parmi les ressources proposées seront offerts une formation et des soins prénataux, un soutien par les pairs, une préparation au travail et à l’accouchement, ainsi que des soins post-partum.

Un groupe de médecins de famille qui offrent des soins pendant la grossesse et l’accouchement (Mom Care Docs), a écrit une lettre pour accueillir les patientes des TNO et du Nunavut et leur indiquer des renseignements et ressources de base dont elles pourraient avoir besoin lors de leur voyage pour accoucher. Cliquez ici  pour télécharger une copie de cette lettre.

Préparation des déplacements

Carte d’assurance-maladie des TNO

Votre nouveau-né recevra un numéro de carte d’assurance-maladie de l’Alberta après sa naissance (ULI), mais il sera couvert par l’assurance-maladie des TNO à votre retour.

Personnes ne possédant pas de carte d’assurance-maladie des TNO valide : Les personnes ne possédant ni carte d’assurance-maladie des TNO valide, ni carte de statut valide, ni régime d’avantages sociaux aux employés sont responsables du paiement de tout déplacement pour raisons médicales qu’elles devront effectuer. Pour en savoir plus sur la façon d’obtenir une carte d’assurance-maladie des TNO, consultez le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux :

Avantages sociaux concernant les déplacements pour raisons médicales

Les personnes qui prévoient d’accoucher pendant la période visée devraient déjà avoir reçu un appel téléphonique du Programme d’aide aux déplacements pour raisons médicales afin de discuter de leurs droits aux indemnités ou avoir été dirigées vers le prestataire de leur régime d’avantages fiscaux pour avoir ces discussions. Si vous n’avez pas reçu d’appel ou si vous avez d’autres questions au sujet de votre déplacement pour raisons médicales à venir, nous vous invitons à communiquer avec votre bureau local des déplacements pour raisons médicales ou avec l’administrateur de vos prestations.

L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) offre des avantages sociaux concernant les déplacements pour raisons médicales aux résidents des TNO admissibles. Dans de nombreux cas, les personnes bénéficient d’un régime de prestations aux employés ou d’un autre régime d’avantages sociaux qui couvrira leurs frais de déplacement, mais lorsqu’une personne n’est pas couverte par d’autres régimes, le Programme d’aide aux déplacements pour raisons médicales des TNO lui fournit une aide financière. Le personnel de ce programme peut aider les personnes à comprendre à quelles indemnités elles ont droit, ou les orienter vers les bonnes ressources afin de coordonner le régime qui couvrira leur déplacement et leur hébergement.

La Politique sur les déplacements pour raisons médicales des TNO établit le montant de financement que les personnes recevront à titre de couverture pour leur déplacement pour raisons médicales.

  • Les prestations offertes aux personnes à faible revenu comptent notamment des billets d’avion aller-retour pour le patient et l’accompagnant non médical approuvé ainsi que des services d’hébergement approuvés (repas, hébergement et transport terrestre à Edmonton).
  • Les patients qui ont accès à d’autres prestations supplémentaires (c’est-à-dire, à des prestations de maladie pour des services non assurés ou au régime d’assurance maladie pour les Métis) reçoivent l’équivalent des prestations offertes aux personnes à faible revenu.
  • Les patients (et les accompagnants approuvés) qui ne remplissent pas les conditions requises pour bénéficier des prestations offertes aux personnes à faible revenu ou d’autres prestations supplémentaires reçoivent un billet d’avion subventionné ainsi que le remboursement des frais suivants :
    • frais de repas (18 $ par personne par jour);
    • frais d’hébergement (50 $ par personne par jour);
    • frais de transport terrestre local (entre l’aéroport, le lieu d’hébergement, l’hôpital et la pharmacie).
    • Les personnes qui ne sont pas admissibles aux prestations offertes aux personnes à faible revenu ou à des prestations supplémentaires doivent s’acquitter d’une quote-part de 400 $ pour les voyages en avion. Ces frais peuvent faire l’objet d’une exemption s’ils sont considérés comme une difficulté financière.
  • Les prestations couvriront les frais de déplacement vers le centre le plus proche offrant des soins (Edmonton). Si vous décidez d’accéder à des soins dans une autre ville, vous serez responsable de votre déplacement pour raisons médicales. Cependant, vous pouvez être remboursé pour l’équivalent d’un vol vers Edmonton, et vous pouvez toujours recevoir le remboursement relatif aux frais journaliers d’hébergement et de repas, si vous avez droit à ces indemnités.

Avantages sociaux offerts par les employeurs

De nombreux employeurs des TNO offrent des avantages sociaux concernant les déplacements pour raisons médicales à leurs employés. Les employeurs peuvent également offrir des avantages sociaux aux conjoints ou aux personnes qui sont à leur charge. Par exemple :

  • Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
  • Gouvernement du Canada
  • Société d’énergie des Territoires du Nord-Ouest
  • Écoles catholiques de Yellowknife
  • Administration scolaire de district no 1 de Yellowknife

L’employeur fixe le montant et les éléments qu’il prend en charge, lesquels diffèrent selon les employeurs.

Pour en savoir plus, consultez votre employeur, votre convention collective ou votre contrat de travail.

  • L’aide aux déplacements pour raisons médicales ne vous sera pas fournie s’il vous est possible d’obtenir un avantage similaire par l’entremise de votre employeur.
  • La double couverture n’est pas offerte si plus d’un membre de votre famille est employé par le gouvernement.

Bénéficiaires du régime d’assurance-maladie pour les Métis

Les résidents autochtones titulaires d’une carte de traité ou de statut valide peuvent avoir accès à des prestations prolongées concernant les déplacements pour raisons médicales dans le cadre du Programme des Services de santé non assurés (SSNA).

Le Programme d’aide aux déplacements pour raisons médicales du GTNO administre ces prestations.

Régime d’assurance-maladie pour les Métis

Les résidents métis originaires des Territoires du Nord-Ouest peuvent avoir accès à de nombreux avantages sociaux par l’entremise du régime d’assurance-maladie pour les Métis. Pour en savoir plus, se reporter à la page Web consacrée au régime d’assurance-maladie pour les Métis des Territoires du Nord-Ouest.

Liste de vérification relative aux articles à apporter

La personne qui accouche devra apporter des fournitures pour elle-même et pour le bébé. Voici une liste des articles à apporter. Pour obtenir plus de suggestions, imprimez ou téléchargez cette liste à partir du site Web des Services de santé de l’Alberta [Alberta Health Services].

  • Une pièce d’identité avec photo valide émise par le gouvernement ou deux pièces d’identité sans photo émises par le gouvernement pour la compagnie aérienne (permis de conduire, carte de statut, carte d’identité générale, passeport, carte d’assurance maladie, certificat de naissance, etc.). Si vous n’avez pas de pièce d’identité standard, consultez votre compagnie aérienne avant le voyage pour savoir quels sont les documents acceptés. Avant de partir, vérifiez que votre pièce d’identité est valide. Si elle est expirée, vous ne pourrez pas embarquer.
  • Carte d’assurance maladie des TNO (vérifier qu’elle n’est pas expirée).
  • Certificat de preuve de vaccination délivré par le GTNO, ou une lettre de votre médecin vous exemptant de la vaccination si vous n’êtes pas vacciné (ne s’applique qu’aux déplacements pour raisons médicales).
  • Renseignements sur l’assurance maladie.
  • Documents de votre professionnel de la santé pour vos rendez-vous.
  • Calendrier de voyage.
  • Lieux et heures des rendez-vous.
  • Argent pour payer les repas et l’hébergement (voir la section consacrée aux remboursements pour obtenir plus de renseignements sur l’indemnisation).
    • Remarque : Si vous remplissez les conditions requises pour séjourner dans le centre d’hébergement et que vous choisissez cette option, les repas, l’hébergement et le transport sont inclus.
    • Si vous choisissez de ne pas séjourner dans le centre d’hébergement, vous pouvez demander une avance sur l’indemnité d’hébergement et de repas si le fait de payer de votre poche et de demander un remboursement constitue une difficulté financière.
  • Lettre délivrée par le prestataire de soins prénataux à l’intention de la compagnie aérienne indiquant l’autorisation médicale de voyager en avion à ce stade de la grossesse (cette lettre vous sera remise par votre professionnel de la santé des TNO).
  • Lettre pour votre vol de retour avec votre bébé remise par un professionnel de la santé de l’Alberta confirmant votre identité (peut être exigée par la compagnie aérienne).

Suggestions pour le déplacement et le séjour à l’hôpital des parents et proches aidants :

  • Vêtements de voyage
  • Brosse à dents et dentifrice
  • Savon, shampooing
  • Déodorant
  • Brosse à cheveux, élastiques à cheveux
  • Lotions non parfumées
  • Serviettes sanitaires d’accouchement
  • Peignoir et pantoufles à semelles en caoutchouc
  • Sous-vêtements, soutiens-gorge, chaussettes
  • Des vêtements confortables pour la journée (comme un pantalon de survêtement et un tee-shirt)
  • Une ou deux chemises de nuit, idéalement dotée d’une ouverture frontale pour l’allaitement
  • Vêtements pour le retour à la maison
  • Un vieux tee-shirt pour l’accouchement
  • Ordinateur portable, tablette, livres et musique
  • Chargeurs pour les appareils électroniques
  • Masques et désinfectant pour les mains

Suggestions pour le déplacement et le séjour à l’hôpital du bébé :

  • Siège d’auto
  • Gigoteuses ou maillots
  • Combinaisons pyjamas en coton
  • Couverture chaude et couvertures pour bébé
  • Couches, lingettes jetables et crème contre l'érythème fessier
  • Vêtements chauds pour se protéger du froid (tuque, habit de neige, etc.)
  • Préparation lactée pour nourrisson si vous n’avez pas l’intention ou la capacité d’allaiter
  • Draps et couvre-matelas pour le berceau du bébé

Suggestions pour le déplacement et le séjour à l’hôpital des partenaires :

  • Vêtements de voyage
  • Articles de toilette
  • Maillot de bain (pour aider la mère sous la douche pendant l’accouchement)
  • Vêtements de nuit
  • Masques et désinfectant pour les mains

Options autres qu’Edmonton

Nous sommes conscients que la situation entourant la réduction actuelle des services d’obstétrique à l’Hôpital territorial Stanton est très difficile et stressante pour les familles. L’ASTNO continue d’évaluer les ressources territoriales disponibles qui pourraient permettre des options autres qu’Edmonton pour les personnes devant accoucher dans les prochaines semaines. Il s’agit notamment des services de sages-femmes de Fort Smith et de Hay River, ainsi que des services d’obstétrique de l’Hôpital régional d’Inuvik.

Le transfert des soins prénataux et des services d’accouchement vers l’un des établissements ténois (Fort Smith, Hay River ou Inuvik) nécessite un examen du dossier médical de la personne et une discussion entre le patient et un membre de l’équipe clinique. La possibilité d’offrir l’option d’accoucher dans l’une de ces régions dépend à la fois de facteurs cliniques et de la capacité des équipes de soins de santé de ces régions, lesquelles fournissent également des services réguliers aux personnes qui y accouchent habituellement.

Les personnes qui souhaitent accoucher à Inuvik, Fort Smith ou Hay River devraient contacter leur fournisseur de soins d’obstétrique actuel pour déterminer si elles sont admissibles à un transfert vers l’un de ces établissements. Tous les cas ne se prêtent pas à un accouchement dans ces collectivités, et l’établissement souhaité pourrait ne pas avoir pas la capacité d’accueillir toutes les personnes intéressées par cette option. Nous vous invitons donc à en parler avec votre professionnel de la santé.

Déplacement vers un site autre qu’Edmonton à l’extérieur des TNO

Si une personne décide de se rendre dans un établissement au sud autre qu’Edmonton, elle devra coordonner ses soins médicaux continus à l’endroit de son choix. L’ASTNO peut uniquement coordonner le transfert des patients vers Edmonton, car il s’agit de la voie d’aiguillage établie qu’elle doit suivre. Bien que nous ne puissions pas vous aiguiller vers d’autres fournisseurs ou établissements ailleurs qu’à Edmonton, nous vous fournirons toute la documentation ou les dossiers médicaux requis pour le transfert de vos soins vers un autre endroit.

Ressources et services de soutien prénataux

Des ressources sont offertes afin de soutenir la santé et le bien-être de la personne qui accouche. Comme cette période peut susciter de nombreuses émotions, il est important d’avoir accès à du soutien en matière de santé mentale. Si quelque chose ne va pas ou si vous avez des inquiétudes, communiquez en tout temps avec le service 8-1-1 Health Link au 1 866 408-5456 pour obtenir des conseils pendant que vous séjournez en Alberta. Si vous vous trouvez aux TNO avant ou après votre accouchement, vous pouvez obtenir des services auprès de votre professionnel de la santé habituel ou profiter de l’un des services de conseil et de soutien en matière de bien-être mental offerts aux TNO.

Les médecins orienteront les personnes enceintes vers une clinique d’Edmonton qui offre des soins prénataux. Il peut s’agir du cabinet d’obstétrique en particulier ou de l’une des cliniques ci-dessous (les détails vous seront communiqués).

Outre les rendez-vous de soins prénataux, d’autres services d’aide et de soutien sont offerts aux personnes enceintes. Certains de ces services peuvent être payants pour l’utilisateur, d’autres sont gratuits :

  • Programme « Healthy Beginnings » (Un bon début) : Des cours prénataux gratuits offerts une ou deux fois par semaine sur Zoom en vue de partager des renseignements et poser des questions sur ce à quoi il faut s’attendre pendant le travail et l’accouchement, mais également sur la façon de s’occuper d’un nouveau-né et d’une personne qui a accouché dans les premiers jours suivant l’accouchement. Pour prendre part aux cours, les participants ont besoin d’un ordinateur portable, d’une tablette ou d’un téléphone portable équipé d’une connexion Wi-Fi. 
    • Composez le 780 735-3877 pour vous inscrire.
  • Programme « Health For Two (Hf2) » (En bonne santé à deux) : Un programme gratuit pour les futurs parents qui ont besoin d’un soutien supplémentaire pendant la grossesse et les deux premiers mois de la période postnatale. Les services offerts comprennent des cours sur la grossesse et le rôle parental, de l’aide en matière de santé mentale et de toxicomanie, ainsi qu’un soutien permettant d’accéder à des ressources communautaires.
  • Travailleuses de naissance : Les travailleuses de naissance (ou « doulas ») offrent un soutien émotionnel, physique et spirituel, de l’assistance et des renseignements aux futurs parents et aux familles tout au long de la grossesse, à la naissance et après l’accouchement. L’initiative Northern Birthwork Collective est une équipe de travailleuses de naissance qui offre des programmes et des services aux personnes enceintes dans les TNO.
    • Ses membres ont compilé une liste des services de doulas et de sages-femmes offerts à Edmonton que vous pouvez consulter ici.
  • Gobacare – Services d’orientation en matière de santé pour les habitants du Nord à Edmonton : Melinda Laboucan, originaire des TNO, est à la tête de Gobacare et offre des services aux clients qui doivent se rendre à Edmonton pour recevoir des soins. Goba est là pour les soutenir dans leur parcours en les orientant au sein du système de santé, en défendant leurs intérêts et en les aidant à prendre soin d’eux, à tisser des liens avec la communauté et à observer leurs plans de traitement. Pour obtenir plus de renseignements, rendez-vous sur le site https://gobacare.ca/ [en anglais uniquement].
  • Ressources de formation prénatale

Services hospitaliers et services d’accouchement

Toutes les femmes enceintes doivent connaître les signes indiquant qu’il est temps de se rendre au centre d’accouchement ou à l’hôpital, et savoir comment s’y rendre, l’entrée à laquelle il faut se présenter en arrivant et les aides disponibles pendant le travail et l’accouchement.

En raison des protocoles et des pratiques liés à la COVID-19, le nombre de visiteurs ou de personnes de soutien à l’hôpital peut être limité : voir les directives actuelles de l’Alberta sur les visites et les personnes de soutien (en anglais seulement). Les directives actuelles (en date du 15 novembre) autorisent la présence d’une personne de soutien désignée sur place pendant l’accouchement. Un soutien supplémentaire peut être envisagé au cas par cas à la discrétion de l’établissement.

Coordonnées des hôpitaux à Edmonton

Hôpital Royal Alexandra (Royal Alexandra Hospital)

(Hôpital des femmes Lois Hole)
10240 Kingsway NW
Edmonton (Alberta)
T5H 3V9
780-735-4111
www.ahs.ca/rah                     
Entrez par le pavillon Robbins lorsque le travail commence.

Hôpital communautaire Misericordia (Misericordia Community Hospital) (Covenant Health)
16940, 87 Ave NW
Edmonton (Alberta)
T5R 4H5
780-735-2000
www.covenanthealth.ca
Rendez-vous directement au service des urgences lorsque le travail commence.

Ce à quoi vous attendre lors de votre séjour postnatal à l’hôpital

  • Après l’accouchement, la patiente sera transférée dans l’unité de soins postnataux et peut généralement s’attendre à rester à l’hôpital 24 à 36 heures après un accouchement par voie vaginale ou trois à quatre jours après une césarienne.  
  • Elle sera prise en charge par une équipe de soins pouvant notamment comprendre les membres de sa famille, des médecins (résidents ou non), des infirmiers-praticiens, des infirmiers, ainsi que des équipes de soutien culturel et spirituel.
  • Un conseiller en allaitement pourrait également offrir ses services au sein de l’hôpital. Un conseiller en allaitement est un professionnel de la santé ayant reçu une formation spécialisée afin d’aider les familles à allaiter et à nourrir leur bébé en toute sécurité, notamment en cas de difficultés.
  • Pendant votre séjour, une équipe de soins prendra des mesures pour vous préparer, vous et votre bébé, à votre congé de l’hôpital, lequel s’effectue généralement vers 11 heures chaque jour.
    • Afin de prolonger l’assurance couvrant vos déplacements pour raisons médicales jusqu’à ce que vous amorciez votre suivi postnatal au sein du système de soins de santé publique à Edmonton (ou pour tout séjour de plus longue durée qui pourrait s’imposer pour des raisons médicales), vous devrez disposer d’une lettre remise par votre fournisseur de soins de santé. Pour obtenir de plus amples renseignements, nous vous invitons à communiquer avec les infirmiers du Réseau des services de santé du nord d’Edmonton au 780-735-5763.
  • Avant de quitter l’hôpital, vous devrez installer votre bébé dans un siège d’auto pour nouveau-né.

Soins postnataux

Un infirmier s’entretiendra avec les parents dans un délai de 24 heures après leur congé de l’hôpital d’Edmonton et procédera à une visite postnatale à domicile dans un délai de 48 heures.

Il peut être normal d’éprouver des sentiments très forts pendant les deux premières semaines. Si vous ou votre partenaire vous sentez dépassés ou avez besoin d’aide, vous pouvez communiquer avec votre prestataire de soins de santé pour obtenir du soutien. Les personnes en Alberta ou en transit vers les TNO sont invitées à communiquer avec le Réseau des services de santé du nord d’Edmonton au 780-735-5763. Les personnes qui se trouvent actuellement aux TNO sont invitées à communiquer avec leur fournisseur de soins de santé habituel et leur centre de santé local ou à consulter la liste des ressources et des services de soutien en matière de santé mentale et de bien-être.

Les parents doivent savoir comment se procurer les articles essentiels pour prendre soin de leur nouveau-né (p. ex., siège d’auto, couches, vêtements, couverture, lit ferme et sécuritaire pour le dodo).

Ressources éducatives sur la période postnatale

Une fois sortis de l’hôpital, les parents peuvent profiter des ressources et des services de soutien postnataux mis à leur disposition pendant leur séjour à Edmonton. En voici quelques exemples :

Programme de soutien postnatal « Healty Beginnings » (Un bon début) [en anglais uniquement]

  • Le Service de santé publique communiquera avec les parents dans les 24 heures suivant leur congé de l’hôpital et prendra les dispositions nécessaires pour leur rendre visite ainsi qu’à leur bébé dans un délai de 48 à 72 heures. Avant de quitter l’hôpital, les parents doivent s’assurer que leur fournisseur de soins de santé a leur numéro de téléphone et leur adresse.
  • Cette visite dure généralement environ une heure et peut vous aider à vous sentir plus confiant vis-à-vis de la santé de votre bébé avant le retour à la maison.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements, nous vous invitons à communiquer avec le service d’assistance téléphonique du programme de soutien postnatal « Healthy Beginnings » au 780-413-7990.

Accompagnatrices de naissance : Les accompagnatrices de naissance, ou doulas, offrent un soutien émotionnel, physique et spirituel, de l’assistance et des renseignements aux futurs parents et aux familles tout au long de la grossesse, à la naissance et après l’accouchement. L’initiative Northern Birthwork Collective est une équipe de travailleuses de naissance qui offre des programmes et des services aux femmes enceintes des TNO.

  • Ses membres ont compilé une liste des services de doulas et de sages-femmes offerts à Edmonton que vous pouvez consulter ici [en anglais uniquement].

Ressources éducatives sur la période postnatale

Habitudes à adopter pour permettre à votre nouveau-né de dormir en toute sécurité (dans un hôtel ou un établissement d’hébergement)

Pour que votre bébé dorme en toute sécurité, il faut tenir compte d’aspects comme le lieu où il dort, sa position de sommeil, le type de couchette et de matelas qui est utilisé et l’environnement à la maison. Pour permettre à votre bébé de dormir en toute sécurité, la Société canadienne de pédiatrie recommande de le coucher sur le dos, dans un moïse, une couchette ou un berceau installé dans votre chambre jusqu’à l’âge de six mois. Si vous couchez votre bébé sur le dos, près de vous, vous contribuerez à prévenir la mort subite du nourrisson et il sera plus facile de le nourrir pendant la nuit.

Il peut être difficile de trouver un espace sécuritaire pour que votre bébé puisse dormir lorsque vous êtes en déplacement. Voici quelques conseils pour permettre à votre bébé de dormir en toute sécurité dans une chambre d’hôtel ou un autre établissement d’hébergement :

  • Sur demande, de nombreux hôtels et autres établissements d’hébergement mettent gratuitement un berceau à la disposition de leurs clients. Il est préférable d’en faire la demande lors de la réservation. Vous devez vérifier que le berceau répond aux normes de sécurité et qu’il est en bon état, qu’aucune pièce n’est cassée, manquante ou desserrée, et qu’il ne comporte pas de rembourrage autre que le matelas du fabricant (conformément aux lignes directrices de l’American Academy of Pediatrics).
  • Les hôtels ne disposent pas toujours de draps adaptés à la taille d’un berceau; il est donc préférable d’en apporter vous-même.
  • Le berceau doit être placé loin des cordons, des lampes et des téléviseurs ou de tout autre objet susceptible de tomber.
  • Les moïses portatifs, les parcs pour enfants, les poussettes et les sièges d’auto ne sont pas approuvés pour le sommeil des nouveau-nés.
  • Les lits pour adultes ne sont pas conçus pour assurer la sécurité des bébés et sont souvent surélevés, ce qui augmente le risque de chute.
  • Cliquez ici pour obtenir de plus amples renseignements.

Apaiser un bébé qui pleure

La transition vers la vie parentale peut être une période stressante, surtout en cas de déplacement imprévu. Tous les bébés pleurent pour indiquer qu’ils ont besoin de quelque chose. Il se peut que votre bébé ait faim, qu’il ait des gaz, qu’il soit malade ou qu’il éprouve de la douleur, que sa couche soit mouillée, ou encore qu’il se sente seul. Parfois, il pourrait ne pas s’arrêter de pleurer, quoi que vous fassiez. Si les parents se sentent dépassés ou épuisés, il est important de faire une pause et de ne jamais secouer le bébé. Il peut être utile d’élaborer un plan d’action pour faire face aux pleurs [contenu offert en anglais uniquement]. Cette vidéo présente également quelques stratégies : Coping When Your Baby Can’t Stop Crying (Que faire lorsque votre bébé n’arrête pas de pleurer) [en anglais seulement].

Retour à la maison

Plans d’auto-isolement et formulaires

Tous les résidents et les non-résidents (adultes ET enfants) des TNO qui voyagent à l’extérieur des TNO doivent respecter les exigences d’auto-isolement et soumettre un plan d’auto-isolement, peu importe leur statut vaccinal. Vous trouverez le plan d’auto-isolement en cliquant ici.

Pour réduire le stress et faciliter votre retour à la maison, veuillez remplir le plan d’auto-isolement à l’avance. Toutefois, vous pouvez soumettre votre plan à tout moment, y compris à votre arrivée aux TNO.

Besoin d’aide? Composez le 8-1-1 (aux TNO seulement) ou le 1-833-378-8297 (à l’extérieur des TNO).

Voici les exigences d’auto-isolement :

  • Aucune période d’auto-isolement pour les voyageurs entièrement vaccinés et les membres de leur ménage qui n’ont pas voyagé (peu importe leur statut vaccinal), à condition qu’ils ne partagent pas un logement avec des voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés.
  • Les personnes entièrement vaccinées qui voyagent avec des personnes non vaccinées doivent s’auto-isoler à leur arrivée aux TNO pendant la période d’auto-isolement exigée pour le voyageur le moins vacciné (s’ils habitent dans la même maison). Toutefois, le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique pourrait envisager d’accorder des exemptions aux exigences d’auto-isolement pour les nouveau-nés qui reviennent aux TNO en raison du transfert des soins en Alberta, mais elles seront accordées au cas par cas et en fonction du statut vaccinal des autres membres du ménage. Veuillez indiquer dans votre plan d’auto-isolement que vous étiez à Edmonton pour accoucher en raison du transfert des soins.
  • Les voyageurs entièrement vaccinés pourront retourner directement dans leur petite collectivité, mais devront passer un test de dépistage de la COVID-19 les 1er et 8e jours après leur retour.
  • Les résidents qui reviennent aux TNO et qui ne sont pas vaccinés ou qui sont partiellement vaccinés doivent s’auto-isoler dans une collectivité désignée (Inuvik, Yellowknife, Hay River ou Fort Smith).
  • Les personnes partiellement vaccinées peuvent se rendre dans les petites collectivités après avoir obtenu un résultat négatif à un test de dépistage effectué au 8e jour.
  • Les personnes non vaccinées peuvent se rendre dans les petites collectivités après avoir obtenu un résultat négatif à un test de dépistage effectué au 10e jour.
  • Les personnes qui refusent de se faire tester au 8e ou 10e jour doivent s’auto-isoler pendant 14 jours.
  • Les résidents de Fort Simpson et de Norman Wells peuvent s’auto-isoler dans leur collectivité de résidence. Pour en savoir plus, consultez le document Auto-isolement pour les résidents des petites collectivités des TNO.

Pour en savoir plus, cliquez ici, écrivez à l’adresse protectnwt@gov.nt.ca, ou composez le 8-1-1 (aux TNO seulement), ou le 1‑833-378-8297 (à l’extérieur des TNO). Le centre d’appel peut aider les parents à remplir les plans d’auto-isolement pour eux-mêmes et pour leur nouveau-né. Le centre d’appel est ouvert de 8 h à 18 h, tous les jours.

Respect de la culture et lutte contre le racisme

L’ASTNO s’engage à offrir des programmes et services respectueux de la culture et dénués de racisme. Nos clients autochtones peuvent accéder aux ressources à Edmonton.

Ressources supplémentaires

Documents importants

Liens vers des sites Web externes

Que faire si vous n’avez pas de carte d’assurance-maladie des TNO?

  • Les personnes ne possédant pas de carte d’assurance-maladie des TNO ou de carte de statut valide ou de prestations de soins de santé offerts par leur employeur doivent payer leurs déplacements pour raisons médicales. Pour se renseigner sur la façon d’obtenir une carte d’assurance-maladie des TNO, reportez-vous au site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux :

Aide supplémentaire

Principe de Jordan

  • Le Principe de Jordan vise à s’assurer que tous les enfants des Premières Nations vivant au Canada aient accès aux produits, aux services et aux aides dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin. Des fonds peuvent être octroyés pour de nombreux besoins en matière de santé, de services sociaux et d’éducation, ce qui comprend les besoins uniques des enfants et jeunes bispirituels et LGBTQQIA et des personnes handicapées.
  • L’équipe du Principe de Jordan peut recevoir les demandes des parents d’enfants dont les besoins ne sont pas satisfaits.
  • Coordonnées (TNO et Nunavut) : 1-866-848-5846
  • sac.principedejordanrn-nrjordansprinciple.isc@canada.ca

Initiative Les enfants inuits d’abord

  • Tous les enfants inuits de partout au Canada peuvent bénéficier de fonds au titre de l’Initiative Les enfants inuits d’abord. En voici les conditions :
    • Il faut être reconnu par une organisation inuite de revendication territoriale;
    • L’enfant ne doit pas avoir atteint l’âge de la maturité dans sa province ou son territoire de résidence;
    • Cette initiative, en vertu du Principe de Jordan, permet aux parents d’enfants inuits de demander des mesures d’adaptation et des aides pour répondre aux besoins non satisfaits des enfants.

Pour plus de détails, consultez le site Web du gouvernement du Canada.