Mises à jour COVID-19

COVID-19 Vaccine

Séances de vaccination contre la grippe 2023

Rendez-vous pour le vaccin COVID-19

À l’extérieur de Yellowknife, veuillez communiquer avec le centre de santé de votre région

HORAIRE DE RENDEZ-VOUS

À partir du 1er mai 2023, les rendez-vous pour le vaccin COVID-19 seront disponibles au bureau de la santé publique de Yellowknife au Jan Stirling Building au 4702 Franklin Avenue (https://goo.gl/maps/qf46zu5WKAgvqkgE8) .

Pour tous les rendez-vous de vaccination, y compris le vaccin contre la COVID-19 et celui contre la variole simienne, les résidents peuvent appeler le Service de santé publique de Yellowknife au 867-767-9120.

 

 


Admissibilité au vaccin contre la COVID-19

L’admissibilité au vaccin contre la COVID-19 dépend de l’âge et de l’état de santé (conditions) de la personne. Voyez ci-dessous les doses auxquelles vous êtes admissible, puis prenez rendez-vous. Lors de votre rendez-vous, indiquez à votre professionnel de la santé si vous êtes immunodéprimé ou si vous avez une condition qui vous expose à un plus grand risque de conséquences graves de la COVID-19; vous pourriez alors avoir besoin d’une dose contenant plus de produit vaccinal.

Admissibilité à la première et à la deuxième dose

Les groupes suivants sont admissibles à la première et à la deuxième dose :

  • Toutes les personnes âgées de six mois et plus
    • L’admissibilité est déterminée en fonction de l’âge au moment du rendez-vous. Si votre enfant n’est pas âgé d’au moins 6 mois au moment du rendez-vous, il ne pourra pas recevoir le vaccin.

Quand : les première et deuxième doses sont habituellement administrées en série. L’intervalle entre les doses varie en fonction du vaccin que vous recevez. Le tableau ci-dessous indique les intervalles recommandés entre la première et la deuxième dose, selon le vaccin.

Admissibilité à la dose de rappel

Les doses de rappel de vaccin contre la COVID-19 sont actuellement disponibles partout aux TNO. Vous y êtes admissible si :

  • une période d’au moins 6 mois s’est écoulée depuis votre dernière dose;
  • une période d’au moins 6 mois s’est écoulée depuis votre infection à la COVID;
  • vous avez 5 ans et plus.

À partir du printemps 2023, le CCNI recommande qu’une dose de rappel supplémentaire puisse être offerte, selon l’intervalle recommandé*, aux personnes suivantes qui présentent un risque accru de maladie sévère due à la COVID-19 : 

  • Adultes de 80 ans et plus 
  • Les résidents adultes des maisons de soins de longue durée et autres lieux de vie collective pour les personnes âgées ou celles ayant des besoins médicaux complexes 
  • Adultes de 18 ans et plus qui sont modérément ou sévèrement immunodéprimés (en raison d’une affection sous-jacente ou d’un traitement) 
  • Adultes de 65 à 79 ans, en particulier s’ils n’ont pas d’antécédents connus d’infection par le SRAS-CoV-2** 

*L’intervalle recommandé est de 6 mois ou plus à partir de la dernière dose du vaccin contre la COVID-19 ou de l’infection par le SRAS-CoV-2, le cas échéant (selon la période la plus longue). Il convient de noter qu’il n’a pas été démontré que la vaccination avec des intervalles plus courts entre la vaccination ou une infection précédente présente un risque pour la sécurité, bien que des données probantes montrent que la réponse des anticorps est plus élevée avec des intervalles plus longs entre l’infection et la vaccination et avec des intervalles plus longs entre les doses de vaccination. 

**Une infection antérieure peut se définir de différentes façons en fonction des politiques des diverses administrations et de l’accès aux essais. L’une ou l’autre option suivante peut être considérée pour définir l’infection antérieure par le SARS-CoV-2 : 

  • Confirmée par test de détection moléculaire (p. ex., PCR) ou test de détection de l’antigène approuvé par Santé Canada 
  • La maladie symptomatique compatible avec la COVID-19 ET une exposition à domicile à un cas confirmé de COVID-19.

 

Type de vaccin Recommandations

Pfizer-BioNTech (Comirnaty)

On recommande un intervalle de trois à seize semaines entre la première et la deuxième dose.

Ce vaccin est approuvé pour les personnes âgées de 5 ans et plus.

Moderna (Spikevax)

On recommande un intervalle de quatre à seize semaines entre la première et la deuxième dose. L’intervalle recommandé entre les doses pour les personnes de six mois et à cinq ans est actuellement de huit semaines.

Ce vaccin est approuvé pour les personnes âgées de 6 mois et plus.

Novavax

On recommande un intervalle de huit semaines entre les deux doses – l’intervalle minimum est de 21 jours après la première dose.

Ce vaccin est approuvé pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

Si la deuxième dose n’est pas administrée dans l’intervalle recommandé, elle devrait tout de même être administrée dès que possible. Si cela devait se produire, vous n’avez pas besoin de recommencer la série de doses du vaccin.

Retour au haut de la page
 

Suis-je considéré comme étant une personne immunodéprimée?

L’admissibilité au vaccin contre la COVID-19 dépend de l’âge et de l’état de santé (conditions) de la personne. Les doses de rappel sont souvent offertes plus tôt aux personnes immunodéprimées.

Une personne est considérée comme étant immunodéprimée de manière modérée à sévère si elle souffre de l’un des problèmes ou suit l’un des traitements suivants :

  • Traitement actif d’un cancer ou d’une hémopathie maligne
  • Patient ayant reçu une transplantation d’organe plein et suivant un traitement immunosuppresseur
  • Traitement de la leucémie par lymphocytes T ou patient ayant reçu une greffe de cellules souches au cours des deux dernières années
  • Immunodéficience primaire modérée à grave affectant les lymphocytes B ou T (p. ex., syndrome de Di George ou syndrome de Wiskott-Aldrich)
  • Infection à VIH de stade 3 ou avancé non traitée ou diagnostic de syndrome d’immunodéficience acquise (sida)
  • Traitement d’une maladie active (neurologique, auto-immune, néoplasique) avec l’une des thérapies immunosuppressives suivantes :
    • Traitement  par corticostéroïdes à des doses équivalentes ou supérieures à 20 mg de prednisone par jour pendant plus de 14 jours
    • Traitement anti-lymphocytes B (p. ex., rituximab/Rituxan, belimumab/Benlysta, étanercept/Enbrel, tocilizumab/Actemra
    • Traitement par agent alcoylant (p. ex., carboplatine, chlorambucil, cisplatine, cyclophosphamide)
    • Traitement systémique par antimétabolite (p. ex., 6-mercaptopurine, 5-fluorouracile, gemcitabine, cytarabine, pémétrexed, méthotrexate)
    • Traitement par inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) (p. ex., infliximab/Remicade, étanercept/Enbrel, adalimumab/Humira)
    • Autre thérapie biologique (p. ex., ustékinumab/Stelara)

Si vous pensez être immunodéprimé de manière modérée à sévère et que votre situation n’est pas représentée dans cette liste, consultez votre professionnel de la santé pour savoir si vous êtes admissible à une troisième ou à une quatrième dose de vaccin contre la COVID-19.

Retour au haut de la page

Demander votre preuve de vaccination électronique

Un formulaire en ligne libre-service est désormais disponible pour les personnes âgées de cinq ans et plus, lequel vous permet de télécharger immédiatement votre preuve de vaccination électronique. Vous pourrez utiliser ce document officiel pour prouver votre statut de vaccination contre la COVID-19 si nécessaire.

Aller au formulaire de demande de preuve de vaccination contre la COVID-19 

Si vous avez déjà demandé une copie de votre dossier de vaccination comme preuve de vaccination contre la COVID-19, cette preuve est toujours valide, mais il est impossible de la scanner puisqu’elle ne comporte pas de code QR.

Si vous éprouvez des difficultés pour télécharger votre preuve de vaccination, veuillez écrire à NTHSSA_covidvaxrecords@gov.nt.ca  et joindre :

  • La copie numérisée de votre carte d’assurance-maladie des TNO – elle doit être encore valide;
  • La copie numérisée d’une pièce d’identité avec photo délivrée par le gouvernement;
  • Tout document ou dossier d’immunisation délivré à l’extérieur des TNO qui inclut :
    • Votre prénom et nom de famille
    • la date de la vaccination;
    • la collectivité et la province ou le territoire où vous avez été vacciné;
    • le nom et numéro de lot du vaccin;
    • la taille ou le volume de la dose administrée;
    • la partie du corps ayant reçu l’injection.
Retour au haut de la page