En vedette : Les camps du mieux-être culturel pour les jeunes des TNO offrent aux jeunes autochtones des programmes de soutien en santé mentale

Article de blogue

En l’honneur du Mois national de l’histoire autochtone, nous mettons en vedette le Camp du mieux-être culturel pour les jeunes des TNO.

En novembre et décembre 2023, l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) s’est associée à Donald Prince de Four Roads Consulting pour mettre à l’essai deux camps de 14 jours qui auront lieu sur les terres ancestrales et seront consacrés à la santé mentale et au mieux-être psychologique des jeunes de 12 à 18 ans.

Le camp 
Le Camp du mieux-être culturel pour les jeunes des TNO se démarque par son approche unique. Il combine des démarches de counseling autochtones et occidentales et offre une expérience globale et holistique aux jeunes. Cette approche ne se limite pas seulement à la durée du camp; le suivi psychologique se poursuit aussi pendant plusieurs mois après que les jeunes retournent chez eux. L’équipe de soutien qui accompagnait les jeunes provenait en grande partie des TNO et comprenait des aînés, des conseillers traditionnels, des conseillers cliniques et du personnel de soutien.

Four Roads Consulting est une société autochtone qui a démontré sa capacité à élaborer des programmes de guérison sur les terres ancestrales aux Territoires du Nord-Ouest (TNO).

Activités culturelles et cérémonies offertes :

  • Cérémonie quotidienne d’offrande au feu
  • Leçons et histoires sur le tambour, les chants, les aurores boréales
  • Hutte de sudation
  • Purification par la fumée avec épinette, genévrier ou sapin baumier local
  • Apprêtage du poisson
  • Confection de bannique et cuisson du poisson
  • Marches de médecine traditionnelle
  • Fixation de collets pour lapins
  • Cours de fabrication de tambour sur les animaux, le respect et les chants traditionnels

Résultats 
L’incidence positive que le Camp du mieux-être culturel pour les jeunes des TNO a eue sur les jeunes est évidente.

Les jeunes ont relevé les avantages suivants :

  • Ils se sentaient en sécurité, ce qui leur permettait de s’ouvrir aux conseillers et aux aînés et à eux-mêmes.
  • Ils ont eu l’occasion de parler de leurs problèmes et de trouver des solutions et des stratégies d’adaptation.
  • Ils ont développé une intuition, ont pris conscience de leur valeur et de leur situation personnelle.
  • Ils ont rencontré de nouveaux amis et ont développé un système d’entraide.
  • Ils savent qu’il y a des gens bienveillants sur qui ils peuvent compter, qui les aideront peu importe où ils en sont.
  • Ils ont découvert des activités et des enseignements culturels et ils y ont participé.

Bien que tous les jeunes des TNO qui s’intéressaient à un programme de guérison et de mieux-être et qui répondaient à des critères prédéterminés étaient invités à s’inscrire, un total de 17 jeunes ont participé. Ils venaient des régions de Yellowknife, du Dehcho, de Beaufort-Delta, du Sahtu et des Tlicho.

Prochaines étapes
Le programme a reçu plus de 50 demandes d’inscription et un total de 18 places étaient disponibles pour les deux camps. Cela met en évidence la demande qui existe pour ce type de service. Les deux camps faisaient partie d’un projet pilote. L’ASTNO procède actuellement à une évaluation officielle de ces camps et envisage d’intégrer des services de soutien en santé mentale adaptés à la culture aux programmes de base.