Projet pilote de dépistage du cancer colorectal pour la région de Beaufort-Delta

Yellowknife (le 18 février 2020) – Pour augmenter le taux de dépistage du cancer colorectal dans le Nord, l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) a lancé un projet pilote de distribution postale du test immunochimique fécal (TIF) aux résidents admissibles. Le TIF est un test de dépistage qui consiste à rechercher des gouttes de sang microscopiques dans les selles, gouttes qui peuvent être causées par le cancer colorectal. Le test est précis et facile à utiliser à la maison.

Le dépistage est essentiel pour réduire la morbidité et la mortalité attribuables au cancer colorectal. Lorsque le cancer colorectal est détecté à un stade précoce, 9 patients sur 10 peuvent être soignés.

La première phase du projet pilote sera déployée dans la région de Beaufort-Delta. À l’heure actuelle, seulement 16 % des résidents de cette région qui sont admissibles au TIF le subissent. La proportion de personnes qui passent le test est inférieure à la moyenne territoriale (21,9 %), et largement inférieure à l’objectif national de dépistage (60 %).

Après réception du TIF par la poste, les résidents admissibles seront pris en charge : suivi par téléphone, résultats du test par courrier et, au besoin, rendez-vous avec des représentants en santé communautaire qui ont reçu une formation sur le TIF et le dépistage du cancer colorectal.
Les hommes et les femmes âgés de 50 à 74 ans qui présentent un risque moyen devraient passer le TIF tous les ans ou tous les deux ans. Pour toute question concernant le dépistage du cancer colorectal ou votre admissibilité au TIF, communiquez avec votre professionnel de la santé ou consultez le site www.cancertno.ca.

Citations

« Chaque fois que nous dépistons un cancer à un stade précoce, que le patient est traité et qu’il continue à vivre sans cancer, toute l’équipe de l’hôpital ou du centre de santé communautaire est en liesse. L’élément le plus important dans le processus de dépistage et de traitement du cancer n’est pas la qualité du médecin ou l’équipement de pointe, mais la volonté du patient de se prendre en main et de passer le TIF. »

Mark Prins, MD CCFP, région de Beaufort-Delta, ASTNO

« En tant que communauté, nous pouvons affronter la maladie en appuyant les personnes atteintes de cancer, leur famille et les professionnels qui s’occupent d’eux. Nous pouvons les aider en leur apportant notre soutien et en incitant toutes les personnes admissibles qui hésitent à passer le test de dépistage à le faire. »

Ray Ruben, aidant naturel et maire de Paulatuk

Faits en bref

  • Le TIF est le test immunochimique fécal, c’est-à-dire le test de dépistage du cancer colorectal.
  • Un examen des taux actuels de dépistage du cancer colorectal aux TNO montre que seuls 21,9 % des personnes admissibles au test le subissent, et que seuls 16 % des résidents admissibles de la région de Beaufort-Delta le passent.
  • Les lignes directrices de pratique clinique des TNO recommandent que les hommes et les femmes de 50 à 74 ans présentant un risque modéré passent le TIF tous les ans ou tous les deux ans. On considère que vous présentez un risque modéré si :
    • vous n’avez aucun signe ou symptôme du cancer colorectal;
    • vous n’avez pas d’antécédent personnel de cancer colorectal;
    • aucun membre immédiat de votre famille n’a eu le cancer colorectal (parent, frère ou sœur, enfant);
    • vous n’avez pas de syndrome génétique;
    • vous n’avez pas de maladie inflammatoire de l’intestin, comme la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn.

Liens connexes

Personne-ressource pour les médias :

David Maguire 
Gestionnaire des communications 
Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest 
Tél. : 867-767-9107, poste 40150 
Courriel : david_maguire@gov.nt.ca