Suspension temporaire des services de chimiothérapie à l’Hôpital territorial Stanton

Yellowknife, le 12 décembre 2017 – Sue Cullen, directrice générale de l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO), a annoncé aujourd’hui la suspension temporaire des services de chimiothérapie à l’Hôpital territorial Stanton.

Fin novembre, l’organisme Cancer Control Alberta a été invité à venir observer les services d’oncologie offerts à l’hôpital Stanton afin d’améliorer le parcours des patients qui doivent se déplacer entre les TNO et l’Alberta pour se faire traiter. Ce contrôle a permis de découvrir certains points à améliorer. La direction de l’ASTNO a décidé qu’il était préférable de suspendre les services de chimiothérapie à l’hôpital Stanton pour garantir que les patients aient accès aux meilleurs traitements et services en attendant de procéder aux améliorations.

Parmi les points à améliorer, mentionnons la formation du personnel assurant la prestation des services de chimiothérapie et l’harmonisation des politiques et des lignes directrices du programme sur les pratiques exemplaires en la matière. Cette mesure signifie que tous les patients en chimiothérapie devront se rendre à Edmonton pour se faire traiter au Cross Cancer Institute (CCI) pendant la suspension des services. Tout nouveau patient se voyant prescrire une chimiothérapie sera aussi redirigé vers le CCI. Les patients dont le traitement est en cours ont été avisés de cette suspension.

Nous travaillons à l’élaboration d’un plan pour que les améliorations requises soient réalisées le plus rapidement possible en vue de rouvrir les services de chimiothérapie de Stanton au plus vite. À l’heure actuelle, nous estimons que les services devraient rouvrir en février 2018.

Nous tenons à déclarer qu’à notre connaissance, l’examen du programme de l’hôpital Stanton et la suspension des services de chimiothérapie n’ont pas été provoqués par un incident ayant entraîné un préjudice pour un patient. Une fois que l’ASTNO pourra garantir que les patients puissent recevoir des traitements appropriés, elle préparera un plan afin d’entreprendre un examen rétrospectif pour l’aider à définir si les problèmes relevés ont eu une incidence sur la sécurité des patients.

Les patients en oncologie ou leurs familles qui utilisent actuellement les services de l’hôpital peuvent poser leurs questions à propos de leurs soins directement au coordonnateur des soins aux personnes atteintes du cancer de Stanton, par téléphone au 867-669-4310. Toute personne ayant des questions ou des préoccupations concernant les soins qu’elle a pu recevoir par le passé peut communiquer avec la Division de la qualité, la sécurité et l’expérience des clients de l’ASTNO au 867-669-4101.

 

Citation
« Il est primordial pour l’hôpital Stanton et pour l’ASTNO de garantir la sécurité des patients et la qualité de nos services. J’aimerais remercier l’organisme Cancer Control Alberta pour leur aide. Je suis sûr que nos patients recevront des soins de qualité en Alberta pendant que nous procédons aux améliorations
requises afin de rouvrir les services de chimiothérapie aux TNO. »
- Sue Cullen, directrice générale de l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest

 

Faits en bref

  • L’Hôpital territorial Stanton offre des services de chimiothérapie depuis novembre 1991.
  • À l’heure actuelle, l’Hôpital territorial Stanton a cessé d’administrer toute chimiothérapie par intraveineuse ainsi que certains médicaments de chimiothérapie pris par voie orale.
  • L’ASTNO et l’hôpital continueront de participer aux soins des patients en oncologie, mais tous les services liés à la chimiothérapie se dérouleront temporairement à Edmonton.
  • La suspension des services a pris effet le 8 décembre 2017.
  • Pour l’instant, 30 patients sont concernés par cette suspension et ils ont tous été prévenus.
  • Les services de santé de l’Alberta sont les principaux partenaires d’aiguillage pour les services de santé qui ne sont pas disponibles aux TNO, notamment pour les services de consultation en oncologie et au besoin pour les services de traitement. Les résidents des TNO se font souvent traiter en Alberta pour le cancer.

 

Personne-ressource pour les médias :

David Maguire
Gestionnaire des communications
Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest
Tél. : 867-767-9107, poste 40150
Courriel : david_maguire@gov.nt.ca